Facilitation et Intelligence Collective

 

Nos sociétés ont engendré une telle complexité que plus personne, aussi intelligent soit-il,

ne peut appréhender de manière pertinente une problématique globale par lui-même !

 

On peut dire d’un groupe qu’il développe plus ou moins d’intelligence collective selon sa capacité à produire des résultats supérieurs à ce qui aurait été obtenu si chacun avait travaillé de manière isolée, sa capacité à produire des résultats qui font sens pour chaque membre et qui « servent » le bien commun.

L’intelligence collective émerge lorsque les individus, au sein de leur groupe du moment, s’ouvrent à la co-réflexion, à la co-création, à la co-construction et forment un ensemble interconnecté d’intentions, d’attitudes et de comportements soutenus par des principes, des règles utiles, des pratiques et des méthodes qui favorisent la responsabilité et l’autonomie de chacun .

Elle est devenue indispensable pour obtenir de meilleurs résultats, résoudre des problèmes, être plus créatifs, innovants et heureux. L’intelligence collective donne lieu à l’émergence d’une réalité libératrice du potentiel de chacun et ouvre le spectre de possibles insoupçonnés. Elle stimule l’utilisation optimisée des talents et compétences en présence, une meilleure qualité relationnelle, plus de confiance entre les acteurs, le développement d’un sens de la responsabilité collective, la création d’espace-temps où chacun sait que les problématiques seront abordées et traitées avec justesse, …

 

Je facilite la dynamique de votre groupe en combinant une présence bien ancrée, une attitude assertive, un langage clair et une écoute fine au service de ce qui émerge.

Mon rôle de facilitateur est de:

  • Etablir un cadre clair où chacun se sent en sécurité
  • Être gardien du cercle, des règles, de l’intention, du rythme, du processus et de son adaptation
  • Être à l’écoute et capter les flux et blocages d’énergie ou les non-dits du groupe, les accueillir, les inviter s’exprimer afin de fluidifier des interactions constructives
  • Adopter une posture intérieure de neutralité, de non-jugement, par rapport à ce qui est partagé dans le groupe afin de promouvoir la libération de la parole de chacun
  • Construire un partenariat solide et sécurisant avec le commanditaire ou l’équipe commanditaire. Facilitateur IC n’est pas un métier de prestataire de services, mais de partenaire. Il ne s’agit pas d’utiliser des outils d’IC mais d’entrer, avec humilité dans l’intimité d’un collectif d’humains pour le comprendre au mieux et l’accompagner à créer ensemble ce dont il a besoin
  • Utiliser des outils pertinents afin d’encourager les échanges de contenu, les partages des idées, la co création des solutions, la créativité collective ou encore stimuler la réflexion, le dialogue et l’agir collectif.

 

© Raphaël Rozenberg / Réalisation Richard Turner / Graphisme (in)extenso